jeudi 30 avril 2020

Pensées pêle-mêle

Sic transit gloria mundi. Ainsi passe la gloire du monde, mais qu'est ce que ça vient faire en préambule d'un article dont je ne connais encore ni la teneur ni le titre ni les mots clefs? rien, si ce n'est de rappeler qu'on est bien peu de choses. Qu'on passera très vite en laissant autant de trace qu'un morceau d'étoupe qui flambe et s'envole en fumée. En plus, ça m'arrange, ma misanthropie galope comme une folle en ce moment. Plus je connais les gens, plus j'aime mon chat disait l'autre. Ah si c'est dans le besoin qu'on reconnait ses amis, c'est dans le Corona qu'on apprend à connaitre l'humanité. Enfin, cette partie de l'humanité qui ne voit pas plus loin que son petit carré de vie avec son lot de mesquinerie crasse dont je suis moi aussi capable. Preuve si l'en est, j'ai acheté un lecteur DVD pour mon MBA sans me préoccuper des personnes qui allaient devoir travailler pour le picker, le packer et me le livrer. Le problème est là de toute façon, c'est aux zotres de faire les efforts que diable!

Que de fan de Sharika! yaka yaka, je connaissais déjà que trop cette frange (fange?) de spécialistes en spécialité par le biais de mes (anciennes) responsabilités associatives. Ne rien faire, attendre que les autres fassent et critiquer sans cesse puis expliquer qu'il aurait fallu faire autrement!

En zappant sur une chaîne d'informations en continue, regarder les yeux remplis d'effarement cette brave dame déplorer avec beaucoup de conviction le fait qu'il faille prochainement acheter des masques au prix exorbitant de trois euros, masques que le gouvernement devrait offrir gratuitement car la vie est chère! Le tout en sortant d'un bureau de tabac, un ticket de grattage (5 euros) et un paquet de cigarettes (entre 7 et 9 euros) à la main! Putain, j'espère qu'elle a pas gagné et qu'elle va profitera longtemps de son cancer!

J'ai adoré le passage du premier ministre sur les réseaux pas sociaux, les bistrots, les spécialistes des plateaux télés. Pan sur le bec, étrangement, peu de spécialistes en claque dans la gueule n'étaient disponibles pour commenter ad libitum jusqu'à la nausée cette saillie goutueuse. Pourtant y a de quoi, c'est apparemment facile de trouver en toute circonstance un éminent spécialiste qui va démonter par A+B n'importe laquelle des décisions ou informations officielles. On connaissait déjà le sacro saint, si c'est sur Internet, c'est que c'est vrai!

Ah non, je ne mettrai pas mes enfants à l'école mais je râlerai si je ne pouvais pas les emmener à la plage parce que c'est les vacances! La sécurité dépend de l'impact sur mes loisirs et mes plaisirs! ah non je ne vais pas travailler, je garde les enfants mais non de Dieu, bordel de moi-même, c'est un scandale que le technicien censé venir me brancher la fibre décale le rendez-vous prévu. Je fais comment moi? sans internet? les mêmes abruti.e.s (c'est vraiment moches l'écriture inclusive) qui râlent de devoir attendre plus de 5 minutes avant d'avoir un conseiller clientèle au téléphone pour pouvoir déverser son fiel...tout en concluant la conversation d'un bienveillant "je vous souhaite d'attraper le corona virus".

Et encore, quoi? Le gouvernement veut tracer mes contacts avec son appli? Mais non, hors de question, mes données personnelles non mais! tiens je vais le mettre sur mon facebook en identifiant tous mes amis! ça fera des j'aime!





Bref, je hais l'humanité, même plus que je ne me hais moi-même. Bande de cons!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire