mardi 30 août 2022

Barbecue : ils sont devenus fous

 

J’avoue que je ne sais plus faire la différence entre le compte parodique de Sandrine Rousseau et le vrai compte réel de cette femme politique. SI en plus les médias s’en mêlent, on n’est pas sortis d’affaire et la vie politique dans ce qu’elle a de noble n’est pas prête de s’améliorer.

J’ai suivi d’un œil distrait les idées et échanges provenant des universités d’été de EELV en espérant, benoitement, y trouver quelques raisons d’espérer encore des idées et ou solutions qui permettent de faire avancer un peu ce sujet qui me tient à cœur mais pour lequel je suis conscient de n’avoir que l’impact d’un colibri sur un feu de forêt. Mais j’y prends ma part. Je ne vais pas revenir sur la litanie des ramassages de détritus lors de nos ballades, mes pieds plutôt que la voiture à chaque fois que possible, etc.

Bref, je suis infoutu de dire si des choses intéressantes ont été dites, certainement parce que je n’ai pas passé mon weekend à explorer les comptes rendus ou diffusion mais surtout parce qu’une énième connerie de la personne en question et susnommée a monopolisé l’attention des médias… et des commentateurs. Le barbecue qui serait genré et symbole de virilité. J’ai vraiment cru que c’était un tweet de son compte parodique (j’y reviendrai après d’ailleurs)



C’est une connerie dans la formulation. A la rigueur, on peut discuter de l’empreinte carbone de la viande bovine mais il s’avère que 80% de la viande bovine consommée en France provienne de bête de réforme. En gros, des vaches laitières qui ne produisent plus assez. Source : https://idele.fr/ Elle peut aussi demander l’arrêt des fromages (d’ailleurs, je prédis une saillie future sur la raclette à compter du mois de novembre), des briques de lait, des laitages divers et variés…

Bref, une connerie mais là où ça devient insupportable, c’est la reprise par quasiment tous les médias (de la presse écrite à la télévisuelle en passant par le net) de cette bêtise et des échanges sans fin sur la légitimité du propos… A ben, on n’est pas dans la merde…

Bref, je désespère vraiment de l’écologie politique. Il semble qu’ils fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour détourner les électeurs, non seulement de leurs partis, mais aussi des élections tout court.

Et pour finir d’habiller la dame, elle doit avoir une très haute opinion d’elle-même pour taxer un compte parodique (de moins en moins d’ailleurs) d’être du harcèlement. Lancer ses hussards sur ce compte en leur demandant de le signaler le plus souvent possible afin de le faire supprimer, j’allais dire interdire… c’est oublié les années guignols de l’info qui avait, en vrac, appelé Jacques Chirac supermenteur, brocardé les dernières années François Mitterrand en robot téléguidé, fait passer Toubon, Léotard, Hollande pour des demeurés finis…et la liste est longue. Oui, la caricature et la parodie transforment les propos pour les ridiculiser, process qu'elle sait d'ailleurs employer si besoin concernant ses opposants. Sinon, qu'elle ne prenne pas la lumière. 



Bref, Sandrine Rousseau fait plus de mal à l’écologie qu’elle ne la sert. Sans compter que sa ritournelle de rééducation à faire n'augure généralement rien de bon

 

 

jeudi 11 août 2022

Réchauffement climatique : ils sont devenus fous

 Les écolos les plus intransigeants n’ont pas l’air de se rendre compte que leurs différentes communications sont contre productives. Non pas que chacune d’entre elles soit fausse (enfin pas toutes) mais tenant compte, non pas de l’arithmétique qui fait que moins par moins fasse plus, mais de la psychologie collective des gens. Je m’explique.

Depuis quelques temps, il fleurit dans les communications des messages incantatoires sur les gestes responsables qui permettraient de faire baisse l’impact humain sur le réchauffement climatique. Qui de pisser sous la douche, qui de marcher un peu plus au lieu de prendre la voiture, qui de baisser la climatisation ou le chauffage, qui de ne pas arroser les plantes dans son jardin.

Il se produit également moult opérations de dénonciations sur les allers retours en mode saut de puce des très très riches, de scandalisation extrême sur l’arrosage des greens, du président qui fait du jet ski, etc..

Sans compter ceux qui expliquent, très certainement à raison, que l’Allemagne a rallumé ses centrales à charbon, que les Etats-Unis fractionnent pour du gaz de schiste…

Bref, in fine, chacun a très certainement raison.

Sauf que à la fin, chacun va tranquillement continuer son bonhomme de chemin puisque les zotres (ca vient d’un « Achille Talon roi des zôtres ») ont plus d’impact que soit. Pourquoi aller à pied quand le président fait du jetski ? hein ? pourquoi prendre le train quand Arnault utilise son jet pour aller chercher un café ? Pourquoi je n’arroserai pas mon jardin alors que les golfeurs arrosent les green ? Et les stades au Qatar ? hein ?

Je ne sais plus qui disait concernant la politique fiscale que dans chaque niche fiscale se cachait un chien prêt à mordre, c’est exactement la même chose concernant l’écologie. Oui mais pas moi ! j’ai eu un échange dans les commentaires dans le billet de mon ami Falconhill (déjà, c’est louche, un mec qui a un pseudo de constructeur de jet, j’aurai du me méfier…en plus, il est de droite) autour des piscines et autres propositions grand-guignolesques que j’avais formulées, comme ça, juste par pure provocation sachant qu’il ne pouvait que réagir… et la réaction attendue arriva… liberté, d’autres solutions (intelligentes d’ailleurs mais à long terme), l’Allemagne, etc.. un commentateur ramène Total et consorts et leurs voracité à trouver, extraire et raffiner le pétrole… ben oui, mais tant qu’on n’aura besoin de plastiques, de carburant, etc. y a pas de raison qu’ils arrêtent…

Définitivement, je suis pour la stratégie du colibri. Je sais bien que je n’arrêterai pas à moi tout seul le réchauffement climatique mais je fais ma part et les communications multiples dont je parlais en préambule sont contre productives.

mardi 26 juillet 2022

Redevance & financement

Pour l'essentiel, je vous conseille de lire le très bon billet de Jegoun sur le sujet, je suis en phase avec la totalité des arguments qu'il expose.

Par contre, les commentaires des élus de l'opposition et les commentaires des utilisateurs des réseaux sociaux sont tout simplement à côté de la plaque.

Le service public télévision et radio doit continuer d'être financé et on se fout de savoir d'où vient le pognon. Prétendre que le changement de source représente un danger grave et imminent pour l'indépendance de ce fameux service public est tout aussi inepte. Il faudrait déjà savoir ce que veut dire "indépendance". Entre ceux qui trouvent que les têtes de pont sont trop à gauche ou trop à droite, on peut déjà en conclure qu'il a l'air de l'être. Mais si l'indépendance veut dire qu'il doit faire balancier et assurer un contre poids à des idées différentes de celles qu'on soutient, on est plus tout à fait dans le service public. Même si je suis bien obligé de dire que les "informés" sont à l'opposé de l'heure des pros. 

Viennent ensuite les commentaires rageux qui avancent qu'ils en ont marre de payer pour "plus belle la vie", qu'ils ne regardent plus la télévision (psss : ca finance aussi les radios du groupe Radio France, Arte, l'INA et France Médias Monde)... Argument le plus débile qui soit puisque je pourrai dire que je finance une partie des allocations chômage alors que je n'ai jamais reçu la moindre allocation, que je finance une partie de la sécu alors que je n'ai jamais été ni gravement malade, ni en arrêt de travail, ce qui revient à dire que chacun finance pour sa gueule donc fi de la solidarité nationale et la liste pourrait être longue. 

J'habite à la campagne, dans une zone de polder, et je paie chaque année une redevance pour les watringues et leur entretien. Cette redevance est due par tous les foyers de la zone concernée que vous ayez un fossé (c'est le nom français du Watringue ou watergang) ou non et sert à la section de votre secteur à entretenir les écoulements d'eau. Même en habitant en plein coeur de ville ou bourg, vous payez. 

Quant à l'indépendance vis à vis du pouvoir politique en place, Mitterrand a fait le ménage en 81, Chirac en 86, etc... et c'était bien la redevance qui finançait les médias publics. 

Plus généralement, je suis opposé à ces ponctions diverses et variées qui finissent par amener le citoyen à ne plus savoir réellement ce qu'il finance via ses impôts ou à considérer que n'étant pas utilisateur, ce n'est pas à lui de payer. 



lundi 13 juin 2022

Législatives : le grand fiasco

 



Le hommes et femmes politiques sont devenus fous et les fans ultra des différents partis ne valent guère mieux. Quoiqu’ils en disent, ils ont tous perdu. Plus de 50% des électeurs inscrits ne se sont pas déplacés pour se rendre aux urnes. Ok il faisait beau, mais comme ça prend 15 minutes d’aller voter, le problème n’est pas là. Les candidats sont de plus en plus non pas déconnectés mais en prise uniquement avec leurs petits cercles de followers et ne s’adressent plus qu’à eux sans faire, ne serait-ce que mime , de vouloir amener les abstentionnistes vers les urnes…

25% des suffrages exprimés pour les deux blocs arrivés en tête soit à peine 12.5% des électeurs. Je vote depuis 1992 et les élections régionales. Si je ne reprends que les élections pour lesquelles j’étais qualifié et en focussant sur les élections législatives, la hausse de l’abstention est juste étourdissante… on vient de taper un record et les plus ambitieux des commentateurs tablent sur une stabilité à l’avenir… quelle ambition…

A partir des chiffres Wikipédia, ça donne ça depuis 2007. Il ne faut pas regarder les taux mais les votants en nombre pour les deux premiers groupes, ca fait flipper. De 11 millions pour le premier à 6 et de 9 millions pour le deuxième... à 6...


 

Alors les discours sur la défaite des uns et des autres, les victoires à la Pyrrhus de tel ou tel parti politique sont simplement… gerbants. A force d’être entourés de spécialistes en communication et en polémiques stériles…

J'ai rendez-vous ce soir sur un lien stream par les initiateurs de réinventez... j'ai encore envie d'y croire... La boite de Pandore, certainement

 



vendredi 27 mai 2022

Amendes et points : sont-ils devenus fous?

 

C’est traditionnel dans les périodes de campagnes électorales, les gouvernements promettent des mesures pour attirer le chaland. Et que je mets 5 euros à gauche et que je mets une tolérance à droite. Mais sur ce coup, Montand n’a fait qu’un sourd, pardon mon sang n’a fait qu’à tour. Déjà qu’une réalisatrice dans le seul but de faire le buzz et de se montrer nous a pondu un publireportage sur les abrutis qui font des rodéos le soir et essaye de nous expliquer que ce sont des incompris et des personnes qui sont judiciarisées injustement… Voilà le gouvernement qui réfléchit plus que sérieusement à faire sauter la perte de point pour les petits excès de vitesse… Gouvernement qui fait partie de la même famille que celui qui a fait passer la limite de vitesse de 90 à 80 kilomètres à l’heure. Allez chercher la moindre logique dans tout ça si n’est un clientélisme crasse…

SI j’en crois la rumeur, les vitesses constatées sont déjà corrigées de 5 KM/heure pour les vitesses autorisées jusque 80 et de 10% pour les vitesses supérieures… ce qui veut dire que vous pouvez rouler à 55 au lieu de 50 et quasiment 100 sur les routes limitées à 90 et ainsi de suite, ce qui va jusque plus de 136 pour les autoroutes. A l’heure où on se dit qu’il faudrait peut-être baisser la vitesse sur ces voies très rapides à 110…

Alors certains diront que les amendes restent en vigueur mais quel mauvais signe envoyé aux conducteurs indélicats. En gros, inférieurs à 5 KM heure recalculé, ca revient à mettre les limites de vitesse à 60 en ville puisque 60 = 55 (en gros OK). Super message, si vous avez les moyens de payer les amendes, allez-y, c’est open… la vitesse est responsable de beaucoup de drames, la vitesse surconsomme… rien, absolument rien, n’est acceptable dans cette mesure.

mardi 24 mai 2022

Sex assault : le bal des faux culs

Faut-il être un queutard à l’ancienne pour faire zob politique ? Les supporters ultra de toutes les organisations politiques pourront sortir tous les arguments possibles, je virerai ces gros cons manu militari. Pour ce que ça vaut, c’est un minimum. Et je prendrai un soin attentif à faire en sorte qu’ils ne puissent plus être employés dans aucune organisation politique à quelque fonction que ce soit, dans aucun thinktanks de quelque obédience que ce soit, dans aucun organisme paritaire qui ne sont jamais d’ailleurs qu’une manière détournée d’assurer un revenu confortable à ses membres ! qu’ils aillent vendre les quelques compétences qu’ils ont dans le privé, passent un concours administratif quelconque ou aillent faire pousser de l’herbe qui rend moins con si le cœur leur en dit.

Consulter tweeter, écouter les interviews ou lire les articles reprenant les éléments de langage est hallucinant ! De LFI au RN, ielles sont abjectes point barre.

Et les langues de se délier.. Mais après hein. Le dernier en date, c’est Damien Abab. Les plaintes sont classées, un témoignage vient de sortir et ce gugusse peut se maintenir ministre et candidater à la députation. Mais bordel, virez-le ! Et qu’on ne me parle pas de présomption d’innocence, ce n’est pas le sujet. Alors oui, je suis certainement un affreux moralisateur réactionnaire. Mais bordel de moi-même, quand on a des responsabilités, on fait attention. On ne se jette pas sur la première demoiselle affriolante, encore moins si elle est fragilisée niveau santé mentale ou sociale ou si elle a bu…

Darmanin et consorts, dehors. Ah mais non de Dieu, imaginez si je disais à une personne de mes équipes « OK pour accepter tes congés » ou « ok pour valider ton contrat en CDI » mais avant, tu me suces la bite ! Différent ? Même pas. Ici on a un slogan, NO ZOB IN JOB, c’est tout. Même si la dame semble consentante, et volontaire, il faut passer son chemin si c'est trop opportun ou rapide. Principe de précaution.

Bon là, on parle du parti en place ou de ceux qui le rejoignent. Mais gardez raison. DSK, Baupin, Bouhafs, Hulot, Dron… pour ceux qu’on connait, ça couvre tout l’échiquier. Et les édiles bien-pensants de déclarer comme Cécile Duflot qu’ils savaient (épisode brésilien évoqué avant son retrait de la vie politique), chez les LR, ils savaient visiblement les choses aussi. Chez les verts, tout le monde disait de se méfier de Hulot. Chez les PS, personne n’était dupe des penchants bien gras de l’ancien du FMI.

Raphaelle Remy Leleu peut courir les plateaux et réclamer la tête des gens d’en face, qu’elle s’attaque d’abord à son sérail. Inutile d’attendre que la bête soit à terre pour l’achever, le courage c’est maintenant. Que les autres fassent pareil chez eux. Donc Abad OUT EPICETOU

Et petit message aux responsables des partis politiques, achetez les bases de données de Médiapart. Il y a visiblement plein de dossiers qui n’attendent que le bon moment pour sortir. D'ailleurs, petit message pour Edwy Plenel. "mettez tout sur la voie publique, qu'on fasse le tri une bonne fois pour toutes". Parce que votre côté business, ca commence à bien faire. Poubelle la vie politique chaque semaine, ca suffit.

Sinon y a ça




jeudi 19 mai 2022

Sécheresse : sont-ils devenus fous?

La fosse à eaux de pluie est vide. On est le 15 mai et on a déjà du repasser sur le circuit d'eau de ville. Non, j'ai pas rempli la piscine (j'en ai pas), non j'ai pas arrosé le jardin. L'eau de pluie sert aux machines à laver, aux toilettes et à abreuver les chevaux qu'on accueille. Et cette année, ce sont des petits formats (un âne et un petit poney, ils consomment moins (ce n'est pas un pléonasme, c'est une petite taille pour un poney)

La fosse récupère l'eau des toitures, j'habite dans le nord et la surface des toitures est colossale - j'habite une ancienne ferme. La fosse à eaux est sous le corps d'habitation et contient entre 70 et 90 mètres cubes d'eau. Elle date des années 1930, entièrement briquée. Ce ne sont pas des tonnes à eaux de 1 000 litres.

Bref, il n'a quasiment pas plu cet automne et cet hiver. Il n'y a pas eu de neige. elle n'était pas pleine.

il y a 5 ans, on tenait jusque fin aout. Elle était pleine à la sortie de l'hiver et complétée par les pluies du printemps.

Il y a deux ans, on a changé le circuit mi juillet. 

Cette année, c'est le 15 mai. elle n'était qu'à moitié remplie alors que les toitures et gouttières ont été remplacées et qu'il n'y a plus de perte liée aux dégradations dus au temps.

La faute au climat? à la météo? j'en sais rien. Mais il va falloir sérieusement que notre personnel politique se saisissent réellement du sujet et qu'ils arrêtent de se perdre dans des combats certes légitimes (ou pas selon vos convictions) et se détourner de l'avenir. J'en veux énormément aux écolos, je ne voterai plus jamais pour eux. 

Qu'est ce qu'on en a à foutre de savoir si le burkini doit être autorisé dans les piscines? mais bordel de moi même. Fermez les piscines non de Dieu! Ca fait combien de centaines de mètres cubes d'eau qui vont être chlorés, chauffés, nettoyés tout ça pour? ah oui, le loisir et se taper sur la gueule au nom de... ben un prosélytisme et clientélisme (pour ou contre d'ailleurs) !

Il faudra peut-être prochainement rationner l'eau. Combien d'hectares peuvent-être arrosés avec le contenu d'une piscine standard? 

D'ailleurs, je mettrai bien une taxe sur les piscines privées, tiens! il semble exister 3 tailles de piscines de jardin/terrasse  (8 x 4 m, 10 x 5 m ou 6 x 12), ce qui doit faire entre 50 et 120 mètres cubes de flotte... pour par grand monde. 

Et tant qu'à faire, j'avais vu sur un programme une proposition qui visait à rendre gratuits les premiers mètres cubes d'eau. C'est pas déconnant. difficile à organiser? même pas :

  1. Transmission aux organismes en charge de l'eau (privé ou public) du nombre de part fiscale,
  2. Détermination du nombre de mètres cubes annuels nécessaires et qui seront gratuits,
  3. Tout ce qui dépasse est considéré comme de la surconsommation et mise en place d'un barème progressif non lié aux parts fiscales
Si tu préfères prendre un bain par jour au lieu d'une douche, ca te regarde! tu veux remplir ta piscine? ca te regarde! 

En attendant, qu'on soit pour ou contre le burkini, si on a plus assez d'eau pour remplir les piscines, on se sera pris la tête pour rien! Mais on n'aura plus d'eau ou pas assez.